La langue des signes

Une langue est, selon l’encyclopédie Wikipédia, un système de signes doublement articulés, c'est-à-dire que la construction du sens se fait à deux niveaux d'articulation. On trouve tout d'abord celui des entités signifiantes formant les énoncés puis celui des unités distinctives de sens formant les unités signifiantes. Cette double articulation en ce qui concerne la langue des signes a été démontrée par William C. Stokoe en 1972. Dans le document « Importance de la promotion de nos langues pour notre développement » du Dr Aby SANGARE, nous pouvons aussi lire que la langue est «un ensemble institué et stable de signes et de règles grammaticales que partage une communauté humaine donnée »La langue peut être « orale » (langue parlée), signée (langue des signes) ou écrite. Selon Dr Aby SANGARE ces différents types de langues correspondent à la définition donnée ci-dessus. La langue remplie deux fonctions sociales fondamentales : la « communication » (c'est au moyen de la langue que les acteurs sociaux échangent et mettent en commun leurs idées, sentiments, pensées, etc.) et l'« identification » (de par son double aspect individuel et collectif, la langue sert de marqueur identitaire quant aux caractéristiques de l'individu et de ses appartenances sociales). A ce propos ; le Dr Aby SANGARE écrivait : « La langue maternelle étant le plus puissant vecteur identitaire, c’est celle à laquelle l’individu s’identifie. La preuve en est que nous nous sentons spontanément plus proches de celui qui parle la même langue que nous »La langue des signes, considérée comme langue maternelle de la personne Sourde, est non seulement son moyen de communication mais aussi le vecteur de son identité et de sa culture. De ce fait, il est important de souligner que la Langue des Signes n’est pas universelle. Il y a certes une Langue des Signes Internationales, cependant chaque pays a sa propre Langue. La Langue des Signes utilisée par l’Ecole Ivoirienne pour les Sourdes dans l’encadrement des enfants sourds est la Langue des Signes d’Afrique Francophone – dialecte de Côte d’Ivoire (LSAF-CI). Il s’agit d’une langue des signes dérivée de la principale Langue des Signes des Etats-Unis, l’ASL (American Sign Language). Ainsi elle conserve une forte base lexicale de l’ASL mais comporte des particularités propres à la culture africaine et ivoirienne. Pour en savoir davantage sur la Langue des Signes en Côte d’Ivoire, veuillez vous procurer le dictionnaire de langue des signes LSAF-CI, « Ecoute mes mains ».